Palmiers typiques hawaïens

Plantes d’intérieur très décoratives, les palmiers hawaïens s’imposent comme un must dans le domaine de la jardinerie. Avec leurs fleurs, leur taille réduite et leur odeur agréable, ils offrent un décor des plus particuliers. Leur espèce s’est développée dans un archipel hawaïen très isolé. Mais, la présence de l’homme et la destruction de l’écosystème ont conduit à la disparition de cette espèce rare.

Brighamia insignis, palmier hawaien
Le brighamia insignis – GNU Raul654

Les grandes familles de palmiers hawaïens

Brighamia, communément appelé, palmier hawaïen existe sous deux types :

  • Brighamia insignis qui se caractérise par ses graines et ses fleurs jaunes. On retrouve dans ce groupe Brighamia insignis kirsten qui est la variété la plus commercialisée des palmiers hawaïens.
  • Brighamia rockii qui se démarque par ses graines noires et ses fleurs blanches

Les techniques de culture

Les palmiers hawaïens demandent un environnement très particulier. Pour survivre, ils doivent disposer d’une lumière abondante. En revanche, l’exposition directe au soleil brûle leurs feuilles. À aménager de préférence en intérieur, ils ne doivent pas être exposés à une température inférieure à 12 °C.

Brighamia rockii, palmier hawaien
Le brighamia rockii – Creative Commons Forest & Kim Starr

Les bonnes habitudes d’entretien

Très délicats à cultiver, les palmiers hawaïens requièrent un entretien particulier.

L’arrosage

Les palmiers hawaïens n’ont pas besoin de beaucoup d’eau. L’idéal serait d’arroser la plante une fois par semaine. Mais si la terre est encore humide, il est conseillé de reporter l’arrosage. Il faut éviter de laisser l’eau stagner sous le pot.

Les changements de saisons

En hiver, les palmiers hawaïens doivent être aménagés dans un coin lumineux pour favoriser leur croissance, car c’est durant cette période qu’ils se développent.
Par ailleurs, en été, ils doivent être protégés des rayons de soleil. Un endroit abrité serait donc l’idéal.

L’élimination des feuilles jaunes

Lorsque les palmiers gagnent en hauteur, les feuilles du bas prennent une teinte jaune. En les éliminant, vous donnez à votre palmier sa forme caractéristique. Un contrôle régulier du feuillage permet d’avoir un palmier typique hawaïen en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *